VOYAGES

Le Dunbrody

Lors de notre voyage en Irlande effectué en mars 2018, nous avons pu découvrir un bateau qui se nomme Dunbrody qui a servi a amené les émigrants de l'autre côté de l'Atlantique.

L'histoire du Dunbrody:

 

L'original Dunbrody a été construit en 1845 à Québec. Elle a été construite par l'expert Thomas Hamilton Oliver , un émigrant irlandais du comté de Derry. La construction du navire ne dura que six mois et fut supervisée par son premier capitaine, le capitaine John Baldwin, qui la dirigea de 1845 à mars 1848.
Conçu comme un navire de charge, les cargaisons principales de Dunbrody sont le bois du Canada, le coton des états du sud des Etats-Unis et le guano du Pérou.

 En 1845, l'année même de son lancement, la famine frappe l'Irlande. Avec l'échec de la récolte de la pomme de terre et la flambée des prix des aliments, la famine généralisée forcerait bientôt plus d'un million de personnes à fuir le pays. Il y avait tellement de gens qui partaient, qu'il n'y avait pas assez de paquebots pour tous les transporter .

 Les commerçants entrepreneurs, comme les Graves, ont profité de l'occasion pour équiper leurs navires de marchandises de lits superposés afin de répondre à la demande supplémentaire. Entre 1845 et 1851, les Dunbrody transportèrent des milliers d'émigrants en Amérique du Nord. La réglementation laxiste a permis à un navire de la taille de la Dunbrody de transporter de 160 à plus de 300 passagers. En 1847, elle transportait 313 passagers vers le Québec. Beaucoup de ses passagers étaient des fermiers des propriétés de Lord Fitzwilliam dans le comté de Wicklow et du vicomte de Vesci à Portlaoise.

Mon ressenti:

Quand je suis arriver devant ce bateau très beau, j'ai ressenti de l'émotion car nos profs ont commencer à nous en parler de l'histoire de ce magnifique bateau, et quand on est rentrer dans le bâtiment situé à côté de cette oeuvre magnifique, ont est rentrer dans une salle où il y avait un écran et le guide qui nous a fait visiter ce bateau nous a projeter un film qui reconstituer l'histoire de ce bateau, c'était émouvant...

DUPONT Margot 2°MDM, avril-mai 2018

 

IZMIR, une ville magnifique

C'était la ville romaine de Smyrne, sur la mer Egée; 

aujourd'hui, c'est l'une des plus belles villes de Turquie.

Izmir se situe au Sud-Est de la Turquie. C'est une des villes les plus belles, les plus grandes et les plus peuplées  de Turquie. Izmir est le deuxième plus grand port et la troisième agglomération du pays. Ses presque 3 millions d’habitants sont appelés les Smyrniotes. 

On y trouve des plages, un aéroport (Adnan Menderes), beaucoup d’endroits touristiques, des universités, des restaurants et des hôtels, des magasins de grandes marques, mais aussi des mosquées comme la mosquée bleue, et des musées comme le musée archéologique.

Les activités les plus populaires à Izmir se trouvent à la plage, dans ses jardins magnifiques, son jardin zoologique, ses terrains de jeux pour les enfants, et ses restaurants sympathiques. Les touristes qui préfèrent les loisirs actifs, apprécient le parc Olof Palme pour ses terrains de sports et ses zones spéciales pour les balades à pied et en vélo.

Au parc Adnan Saygun , on donne des concerts les plus variés. Au parc  Turgut Özal, viennent chaque jour des milliers de visiteurs. Les plages de la ville sont aussi impressionnantes, elles conviennent parfaitement bien pour se  reposer avec la famille. Aux alentours d’Izmir, se côtoient des jardins et des champs pittoresques, des endroits parfaits pour se promener,  se détendre ou bronzer au soleil.

Dans tous les quartiers d'Izmir, on peut trouver des boutiques d’antiquités et des restaurants sympathiques. On trouvera aussi des boutiques de rêve pour les amateurs de vêtements de designers, de souvenirs, de bijoux et de cadeaux de style authentique. Ainsi, dans la rue Dantel Sokagi, on pourra acheter des dentelles faites à la main, le cadeau les plus populaire. Quelques plages à Izmir appartiennent aux hôtels mais l’entrée des plages est toujours libre. 

Alors venez à Izmir!   

Sézin DINGER, 2GA2, janvier 2018.

 

                 

         CONAKRY , en Guinée, là où je suis né

 

Je suis né et j’ai vécu à Conakry jusqu’à mes 15 ans. C'est une ville magnifique de l'ouest de la Guinée, au bord de l’océan atlantique

La Guinée est un pays bordé a l’ouest par l’océan atlantique, au nord-ouest par la Guinée Bissau, au nord par le Sénégal, au nord-est  par le Mali, au sud-est par la Cote d’Ivoire, au sud par le Libéria  et au sud-ouest par la Sierra Léone. 

Il est le  premier pays à obtenir son indépendance dans l’Afrique Francophone le 2 octobre 1958  grâce à Ahmed SEKOU TOURE dont le grand-père, Samory TOURE, était l’un des plus grands                         résistants africains. 

La capitale est Conakry  et le drapeau est rouge, jaune et vert. La devise de la Guinée est « Travail, Justice, Solidarité » et  la monnaie est le Franc guinéen. 

Conakry est une grande ville répartie en 5 communes. Chaque commune est dirigée par un Maire, le tout dirigé par un gouverneur. La population est  de 2.164.282 personnes. Conakry est une ville cosmopolite, laïque et dont la langue officielle est le français. Il y a cependant plusieurs langues nationales dont les plus dominantes sont  le soussous, le peul, le malinké et le forestier. L’essentiel des administrations est  basé dans la commune de Kaloum. Conakry est la ville la plus peuplée. 85% de la population a en moyenne 25 ans. 

Conakry est une grande ville répartie en 5 communes. Chaque commune est dirigée par un Maire, le tout dirigé par un gouverneur. La population est  de 2.164.282 personnes. Conakry est une ville cosmopolite, laïque et dont la langue officielle est le français.

Il y a cependant plusieurs langues nationales dont les plus dominantes sont  le soussous, le peul, le malinké et le forestier . L’essentiel des administrations est  basé dans la commune de Kaloum. Conakry est la ville la plus peuplée. 85% de la population a en moyenne 25 ans. 

Conakry est une ville multiculturelle. On y mange surtout du riz, du fonio, du tot, du maïs, du soumbara accompagné du maffé (arachide, manioc, patate). Conakry regroupe des lieux fréquentés dont la mosquée de Fayçal, le plazza diamond, le prima center, le palais du peuple, le centre Emetaire kipé, la cathédrale sainte Marie. La préoccupation de la jeunesse, c'est l’école, le foot, la danse. Pendant le weekend, le lieu le plus fréquenté par les jeunes, c'est le Crisber.

Mamadou BAH, 2GA2, décembre 2017.

 

Ramadan et recettes de cuisine à Mayotte

Mayotte est un ensemble d'îles situé dans l'archipel des Comores dans l'océan indien. C'est un département et une région d'outre-mer français et une région ultrapériphérique de l'Union européenne.

Son code départemental est le 976.

 

Environ 95% de la population mahoraise est musulmane. La tradition sunnite y fut introduite par des populations arabo-persanes tandis que la culture africaine est venue la teinter d'animisme. Dès l'âge de six ans, les enfants fréquentent en parallèle l'école coranique et l'école primaire de la République. Ceci dit cette double fréquentation est en perte de vitesse du fait de l'influence croissante de la République française et des médias français. La madrassa est donc de moins en moins une formalité pour les mahorais.

Début du Ramadan : une date importante à Mayotte 

C’est un moment important pour Mayotte, l’île étant composée en grande majorité de musulmans dont un grand nombre sont pratiquants. Le jeûne est donc couramment pratiqué, du lever au coucher du soleil. 

Les administrations, les banques, les commerces se mettent à vivre au rythme de cet événement, fermant leurs portes plus tôt durant un mois (autour de 15h30), adoptant souvent la journée continue.

Tout le monde se met à cuisiner. Le soir, après le coucher du soleil, dans chaque famille, c’est souvent un festin.

        Anssufati ALI,  Hachimi RAMA,

                           1ère hygiène propreté et stérilisation,avril 2016.

 

Les 200 meilleurs sites de loisirs en FRANCE

Où dormir avec les animaux ? Découvrir les coulisses du Puy du fou ?

Aller à la rencontre des impressionnistes ?

Des châteaux stars de ciné ? Elles nous parlent des 200 sites de loisirs préférés des français. Des exemples pris dans les listes des sites de loisirs : les parcs d’attractions, les parcs animaliers, les zoos, les aquariums, les parcs, les jardins, les châteaux, les monuments historiques, les musées ou les églises dont l'entrée est payante.

12 000 personne ont participé en ligne. Pour les premiers sites, le score va de 8,28 à 9,43 sur la note de 10 avec en tête les parcs animaliers dans lesquels on peut voir différentes espèces d'animaux et qui offrent même un hébergement pour passer la nuit avec eux.

Les auteurs nous expliquent que certains préfèrent visiter un village breton du XIXè siècle ou encore assister à la construction d'un château fort ou à la mise en scène de l'art de la guerre au Moyen Age pour voir la guerre à cette époque comme si vous y étiez. 

Ceux-là veulent voir comment les choses se passaient à l'époque au lieu de le lire dans des livres, ils préfèrent voir réellement comment on vivait avant.

çA M'intéresse, Dossier réalisé par Aude-Clair avec Julia Zimmerlich, Karine Hendriks, Adélaide,Gautier Demouveaux et Thierry Lacour.

  Mélyssa VIALO, 1 MDM, avril 2016.

 

« Entre souvenir de guerre et souvenir de bière,

le décor semblait tout droit sorti d’un film tant il est parfait. »

AS you like, L'AUSTRALIE selon Maïder, Mars 2016, n°6, pp. 100 à 105.  

Maïder, âgée de 25 ans, est une aventurière qui a parcouru l'Australie en 12 jours. Cette blog-trotteuse a découvert des endroits paradisiaques, tous différents les uns des autres. En partant de Sweets Lagoon, une forêt tropicale de Darwin, elle a pu découvrir différentes activités telles qu'un tour en hélicoptère, en bateau puis en hydroglisseur. 

Maïder a ensuite pu sauter du haut de Wangi Falls qui s’avère être pour elle la plus belle cascade du monde. A la moitié de son séjour, elle a passé une soirée au Daly Waters Pub, un bar situé dans l’arrière-pays. « Entre souvenir de guerre et souvenir de bière, le décor semblait tout droit sorti d’un film tant il est parfait. » Pendant trois jours, elle a traversé le Kings Canyon Rim Walk ou Warrtaka, où elle a  pu vivre des expériences inoubliables telles que le quad bike et le coucher du soleil sur la chaîne de montagne George Gill Range…  

A la fin de son voyage, elle a fait la découverte du rocher le plus connu de la planète : Uluru, devenu l’un des symboles de l’Australie. Elle résume son voyage par des expériences extraordinaires et des rencontres inoubliables comme une après-midi avec les aborigènes de le ville de Katherine et une autre avec un crocodile dans la forêt tropicale ou encore un réveil entouré de wallabies à Nitmiluk Chalets. 

 Fanny DUROUDIER, 1 MDM, avril 2016.