PORTRAITS

 

Conjuguer parcours sportif et parcours scolaire, difficile.

 

Je suis Elvis Abita, j’ai 15 ans, ça fait deux ans que je fais du rugby au CAB et je suis en même temps élève en seconde gestion-administration au lycée Danton. C'est difficile, mais faisable.

 A la base, je n’aimais pas le rugby mais un pote qui avait vu mon physique m’a demandé d’essayer un entrainement pendant deux mois. J’ai essayé et contre toute attente, ça m’a plu. J’ai pris une licence. ça a été une saison avec des hauts et des bas, une qualification pour la finale des Super Challenges.  Même si notre équipe a fini 14ème sur 17, ça aura été une belle expérience.

La deuxième année a été beaucoup plus compliquée car le CAB avait recruté beaucoup de joueurs. Je me suis retrouvé sur le banc durant quatre matchs. Mais, avec les progrès que j’avais faits, le coach a voulu me mettre titulaire car il trouvait  que je le méritais. C’était contre Agen. L’entraîneur était plutôt satisfait de mon match. Mais, c’est avec le match contre Toulouse que je suis devenu vraiment titulaire. Même si on a pris une très grosse valise, j’ai réussi à sortir du lot avec mes avancées et mes plaquages. La saison a été très compliquée puisque qu’on a fini avant-dernier de la poule.

 

Cette année, grâce à mes acquis de l’an dernier je suis rentré au Brive Rugby Académique, juste avant le centre de formation. ça oblige des horaires aménagés pour participer à l’entrainement. 

Je souhaite avoir un bon boulot car une vie de rugbyman s’arrête environ à 30 ans et le salaire n’est pas celui d'un footballeur. Il faut envisager une suite pour ne pas se retrouver sur la paille. Même si c’est compliqué, j’aime vraiment ce sport et je vais tout faire pour devenir pro.                                                                                             Elvis ABITA, 2GA2, janvier 2018.

 

Alice Veloso, 1ère Gestion-Administration 1, novembre 2015

Je m'appelle Alice Veloso. J’habite à Brive la Gaillarde, et j’ai 17 ans. J’ai fait du patinage artistique pendant 4 ans.

Actuellement je fais du sport à Elancia depuis 1 an. Je suis passionnée de mode et de maquillage. Grâce à cette passion, j’ai pu entrer dans le monde du mannequinat en faisant divers shootings photos, quelques défilés et un concours de miss en 2013.

J’ai pris la décision d’ouvrir une chaine Youtube, tout simplement pour vous faire découvrir mon monde. En éclaircissant le sujet, ma chaine va principalement tourner autour de la mode et du maquillage. Vous allez pouvoir trouver divers conseils qui, j’espère vous aideront. A bientôt sur ma Chaîne !   

 

https://www.youtube.com/watch?v=_-u4U_9z2Jo&feature=youtu.be

Retrouvez moi aussi sur instagram sur : Stylekeup

 

Ibrahima Bamba, 1CAP Métiers de la Mode, novembre 2015
Je m'appelle Ibrahima Bamba. Je suis Ivoirien. J'ai 17 ans. J'aime la mode; ça fait un an que je suis arrivé en France. A mon arrivée en France, je passais toutes mes journées chez moi devant la télé et j'ai vu une émission passée sur la 6. C'était une compétition de couturiers amateurs de France. Je les ai vus faire des choses en si peu de temps, de très belles choses que je me suis dit que moi qui aime les belles choses, si je veux acheter tout ce qui me plait, ça me coutera trop cher. Alors j'ai eu l'idée de les fabriquer moi-même. Mais avant ça dans l'émission, il y avait un monsieur qui faisait partie des compétiteurs, c'est grâce à lui et à sa manière de travailler que j'ai été motivé. Depuis ce jour je me suis acheté une aiguille avec des fils et j'ai commencé à coudre à la main jusqu'au jour d'aujourd'hui; ça fait maintenant un mois que j'utilise la machine.

Et c'est ça mon parcours pour l'instant.               Voici quelques unes de mes créations

- un bustier bleu rayé blanc en tissu très fin, motifs dents de caïman de la poitrine à la taille, bretelles à volants et lacets dans le dos, volants à chevrons en lisière à la taille.

- Une robe bâtie en toile beige : manches courtes bouffantes, marquée à la taille avec une ceinture en toile nouée par devant, jabot plissé de la taille au cou boutonnée, col Mao.

- Une chemise manches courtes, à carreaux noirs et rouges cousus, coupe décalée avec un pan plus long, motifs triangulaires cousus sur les manches, sans poche, col doublé.

- Une veste manches en tissu treillis, revers sans col, deux poches.


 

Logan Pechmejac, TCAP APR, Octobre 2015

Je m'appelle Logan et je suis en CAP APR. Le but de mon diplôme et de pouvoir travailler en cuisine de collectivité (ou en restaurant traditionnel), en tant que serveur, ou bien aide-cuisinier, caissier.

Ce diplôme permet d'effectuer les tâches les plus basiques, comme servir dans une collectivité les repas, comme dans un self, une maison de retraite ou même une cantine.

Il permet aussi d'aider un cuisinier à éplucher des légumes, faire des préparations telles que des entrées, des desserts et des plats chauds (autrement dit le plat principal d'un repas). Tu aideras tes collègues à nettoyer les locaux, aussi bien les cuisines que les salles de restauration, car l'hygiène est la base d’une alimentation saine.