LE COIN LITTERAIRE

"L'écriture invite à peser ses mots, contrôler sa syntaxe, structurer sa pensée. "Les paroles s'envolent, l'écrit reste", dit le proverbe. L'écriture ne sert pas seulement à s'exprimer ou à mémoriser. Elle suppose de mettre à distance la langue que l'on parle et d'oser se confronter au jugement d'autrui. " A l’oral, je peux bafouiller, chercher mes mots. Par écrit, je prends le temps pour être bien comprise." Comment repenser l'articulation écrit-oral à l'heure où internet et SMS ont conduit à une intégration des deux ?"

Héloïse Lhétéré, Ecrire, du roman au SMS, Sciences humaines, novembre 2015, N° 253, pp. 30 à 34.                                                  Soumaya BENABDALLAH, 1 MDM, 29/03/2016.

 

"Le carnet de Groku" de  Sophie Larochepar 

De quoi ça parle : C'est l'histoire d'une jeune fille nommée Manon qui essaie de s'intégrer au sein du lycée malgré ses rondeurs. Un jour, Manon décide de rejoindre sa meilleure amie à la piscine et en se changeant, certains prennent une photo d'elle nue et c'est là que les problèmes commencent...

Ce que j'en pense : Ce livre m'a vraiment plu, déjà pour le courage de Manon et puis pour le fait qu'elle s'accepte telle qu'elle est. On va très vite découvrir que Manon va se battre pour garder sa pudeur. Ce livre est génial. Je le conseille pour toutes les jeunes femmes. Ce n'est pas un livre sur la boulimie ou sur l'anorexie, c'est un livre sur la vie. 

 Charline DUBREUILLE, 2GA2 - 08 octobre 2015.

 

‘Qui es-tu Alaska?’ de John Green

De quoi ça parle ?

Qui es-tu Alaska, c’est l’histoire d’un garçon Miles, âgé de 16 ans qui part dans le pensionnat de ‘Culver Creek’ où il va rencontrer son copain de chambre surnommé le ‘colonel’, son ami japonais ‘Takumi’, les weekendeurs autrement appelés les riches. Puis il y a une fille appelé Alaska Young, qui a bouleversé la vie de Miles.

Ce que j'en pense : Ce roman est très facile à lire, une fois le nez plongé dans le livre, il est difficile de s’arrêter! Il est divisé en deux parties, avant et après, la partie avant qui est drôle et la partie après qui est très triste mais toute autant passionnante. Ce livre est plein d’émotions. L’auteur John Green (également auteur de Nos Etoiles contraires) est très fort, sa manière d’écrire fait que l’on a l’impression d’être dans la peau de Miles. Quand j’ai acheté ce livre je ne m’attendais pas à une histoire comme ça, j’ai eu un vrai coup de cœur pour ce livre.                                                                        Manon SCHMIT, 2GA2 - 10 octobre 2015.